AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Parution du livre ROCK ATTITUDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michèle
Admin


Messages : 1563
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Parution du livre ROCK ATTITUDE    Mer 12 Sep - 9:37

Je suivais depuis quelque temps l 'arrivée de ce livre et Emma vient de m 'en confirmer la sortie




Rock Attitude : il est le fruit de trois ans de travail : vous y découvrirez le quasi meilleur de la scène pop rock et métal française ! Après des rencontres et interviewes, les artistes et groupes se sont livrés comme jamais.
Vous apprendrezl leurs débuts, les premiers concerts, les coulisses des albums, les anecdotes en tournées, bref, tout le milieu du rock comme on l'aime ! Vous connaissez sans aucun doute la plupart de ces groupes et artistes. Il y aura environ 30 nouvelles...

Rock Attitude - Editions Grimal- Pascal Pacaly - Désormais disponible !


Le teaser :

https://www.youtube.com/watch?v=LzSMo_LUxDg&feature=player_embedded

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michèle
Admin


Messages : 1563
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Parution du livre ROCK ATTITUDE    Mer 12 Sep - 10:11


Rock Attitude
Pascal Pacaly

Grimal Editions
Broché
Paru le : 31/08/2012

Pascal Pacaly n'est pas un écrivain comme les autres. Tombé dans la musique depuis qu'il est tout gosse, il a sillonné les routes de France pendant des années,
à la rencontre des groupes de rock français. Proche de ces artistes hors normes, fasciné par ces parcours et ces histoires de sueur et de chair, il a recueilli des centaines de confidences exclusives, en traînant dans les concerts, les festivals, les bars, s'invitant même chez les musiciens...
Le résultat ? Une incroyable série de récits sur les débuts de ces futures stars en herbe, et une plongée vertigineuse dans le destin de ces chanteurs qu'aucun obstacle ne pouvait détourner de leur but. On rit, on pleure, on plane, et surtout on comprend. On comprend ce qui fait, et fera toujours, la différence entre ceux qui rêvent leur vie... et ceux qui accomplissent leur rêve. Anaïs, Ange, Banane Métalik, Barrio Populo, BB Brunes, Bruno Cali, Cocoon, Emma Daumas, Fatals Picards, Guerilla Poubelle, Joseph d'Anvers, Justin(e), Kiddie Coke, Métal Urbain, Jipé Nataf/Les Innocents, No One ls Innocent, Olivia Ruiz, Pep's, Prohom, Shaka Ponk, Silent Alice, Sliimy, The Arrs, The Penelopes, Thiéfaine, Ultra Vomit, Zaz : bienvenue dans le rock'n'roll circus made in France !

source : decitre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michèle
Admin


Messages : 1563
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Parution du livre ROCK ATTITUDE    Ven 30 Nov - 21:43

Interview parue sur Facebook le 23/11/12


Emma Daumas :

Patrick : A peine trente ans et déjà dix ans de carrière derrière vous avec le succès qu’on sait de votre passage à la Star’Ac de l’époque, qui cartonnait en terme d’audimat. Comment revoyez-vous vos débuts avec le recul ?

Emma Daumas : Comme un tumulte. Une vague d'émotions mélangées que j'ai pris en pleine face sans pouvoir comprendre ce qu'il m'arrivait. Ça m'a pris des années. Aujourd'hui je suis en paix avec ça et je sais maintenant ce pour quoi je suis faite et ce que je ne suis pas capable de gérer. J'ai un rythme beaucoup plus léger, j'écris, j'observe, je prends mon temps...

Patrick : Est-ce que la perte d’un certain public vous a blessée, juste après la sortie du deuxième album qui prenait un contre-pied osé dans la mesure où vous preniez une direction plus pop rock ?

Emma Daumas : Cette fluctuation du public est complètement normale, même si j'ai pu être touchée quand mes projets marchaient moins bien. Le deuxième album était beaucoup plus sombre que le premier. C'est là que se pose la question du style. J'ai souvent entendu dire que je n'avais pas de style précis, qu'il était difficile pour un public de me suivre. Je le conçois en effet car je suis quelqu'un qui fonctionne à la passion, à l'affect et qui ne supporte pas de s'ancrer trop profondément. Je colore mes chansons des émotions qui me traversent, des musiques que j'écoute, de l'environnement que je fréquente.. Je suis une véritable éponge. C'est pour cela qu'il est difficile de me ranger dans des cases. Mais finalement, c'est une des incarnations de l'esprit rock, je crois.

Patrick : On attendait un nouvel album pour 2012, sans doute pour 2013 ? Quel en sera la teneur ?... Y’aura-t-il des invités comme Mickey 3D ?...

Emma Daumas : C'était en effet une option possible mais la vie en a décidé autrement et pour des raisons personnelles, je ne vais pas me lancer dans l'enregistrement d'un nouvel album cette année. En revanche, j'ai entamé un travail très intéressant pour approfondir mon écriture. J'avais envie de me donner la possibilité de m'exprimer plus largement, en faisant appel à de nouvelles palettes tout en m'inscrivant dans une tradition française qui me tient de plus en plus à coeur. Après avoir passé un an sur une série de textes, je me suis tournée vers Maxime Leforestier qui est pour moi une des plus belles plumes de la chanson contemporaine. C'est également un être sensible, très pédagogue, à l'écoute. Il m'a ouvert de nouveaux horizons en me faisant retravailler sur mes textes. Ça m'a donné envie d'approfondir pour élargir mes compétences et pourquoi pas, écrire pour les autres...



2ème partie - Pascal Pacaly

Patrick : Qu’est-ce qui t’a poussé à rencontrer Emma Daumas dans le cadre de ton livre ?... Cela semble à l’opposée de la rock attitude, non ?

Pascal : Oui et non, non si l'on s'en tient aux clichés formatés et lisses de la télé. Oui si on envie d'aller plus profond, de découvrir ce qui est caché derrière. On vit dans une société de consomation, plus que jamais le paraître passe avant l'être. Et le pouvoir de la télé est immense. A l'époque ou cela marchait vraiment, les candidats "entraient" dans ton salon chaque soir à 19h puis la soirée du samedi. Et ça c'était le minimum ! C'est dire la mise en avant de ces personnes. Malheureusement, société de consommation signifie audience signifie vente de disques. Alors on va te proposer le meilleur scénario possible pour que tu accroches. Mais ces canditats sont aussi des artistes, à la base, ils veulent partager leur art, ils veulent prendre un raccourci, profiter de l'exposition. Ils ne sont pas différents des autres. Quand tu es artiste, tu veux réussir, comme tout le monde, et qu'importe le chemin du départ, c'est l'arrivée qui compte. Sauf que pour le coup, là, le chemin, était rempli de peaux de bananes. Malgré tout, après la Star Académy, il y a une autre vie. Mais les étiquettes ont la peau dure. On a beau être arrivé quelque part, on a beau vouloir aller plus loin, tout ce qu'on veut, c'est vous tirer en arrière. Alors bien sûr, le parcours d'Emma est différent, bien sûr, malgré le temps certains ne voient que l'Emma de la Star'Ac, mais justement, "Rock Attitude", c'est aussi pour remettre un peu les pendules à l'heure, aller à l'encontre des clichés, raconter des histoires de rock en France, si différentes des autres fussent-elles.

Patrick : Quelles impressions t’ont fait comprendre que tu avais raison de persister ?
Pascal : Aucune. C'est juste que quand tu prends une décision, tu t'y tiens. Même si je savais qu'il y aurait toujours des gens pour s'étonner, critiquer. Quoiqu'il n'y en a pas eu tant que ça en fait. Je m'attendais à plus. On a plus critiqué le choix de de d'autres artistes en vérité.

Patrick : Tu la vois évoluer de quelle manière, vu le joli parti pris qu’elle a choisi ?

Pascal : Le principal, c'est qu'elle a enfin réussi à couper cette sorte de cordon ombilical qui la tenait à la Star'Ac -même si oui, nous on y revient toujours- qui l'a entraîné dans de trop nombreuses dépressions. Elle sait que les gens sont comme ça. Que le pouvoir de la télé est tel, que la France est un pays d'étiquettes, etc. Elle semble enfin avoir digéré tout ça et s'est affranchie de tout. Elle est libre de faire ce qu'elle veut, de passer d'un style à l'autre comme bon lui semble, sans devoir rester dans une certaine ligne, celle qu'on attend d'elle. Son exposition fut à la fois un bonheur et un malheur : un bonheur car désormais on connait son nom et c'est important, ce n'est pas une inconnue et ça peut permettre d'ouvrir des portes, après, le malheur, c'est que comme je disais, les étiquettes ont la peau dure et qu'il est parfois difficile de convaincre les gens que tu n'es pas ce que tu as été....

Extrait :


"Sauf que dehors on ne veut pas. On veut Emma. Celle de la Star'ac. Alors on la voit, alors il y a des émeutes. On la veut, celle fille de la télé. Mais on veut la réclame, la projection qu'ils ont gobé. Oui c'est ça, le stéréotype est demandé, acté. Encore, encore ! Emma n'est plus là. Emma n'est plus Emma. Elle appartient au public. Et ça fait chier. Rudement chier. Les gens se permettent des choses qu'ils ne se permettraient pas d'habitude. Mais faut les comprendre, la nana a squatté leur canapé-télé pendant des mois. Elle est comme un peu de la famille, si familière. Alors ça tangue, ça se vit comme une agression permanente, et forcément, elle n'en peut plus. Bien sûr, de tout ça, en rentrant dans le jeu, elle en avait bien conscience. Mais pas à une telle puissance. Elle boit donc. Elle fait la fête, picole, baise, est prête à tout pour oublier, pour changer de nom, de visage, de cerveau. Elle veut le vide dans le maximum. C'est l'autodestruction qui fait du bien, c'est le retour de manivelle pendant deux ans pleins. C'est aussi, dedans comme dehors, une leçon sur les comportements humains : les escrocs télévisuels, les fans passionnels. A dix-huit ans, l'impression d'en avoir cinquante. La vie en accélérée. La vie sans jamais se reposer. Drôle de monde éméché, émietté de toute amitié. Heureusement, il reste des hommes et des femmes. Des gens bien. Qui ont déjà dansé, qui comprennent le milieu. Laurent Balandras est directeur artistique chez Universal Publishing - tandis qu’Emma est signée chez Polydor. Peu après il montera d’ailleurs sa propre boîte. Il voit l'après, il lui dit d'essayer de ne pas s'en faire, enfin, pas trop. Qu'il connait des personnes, oui, un peu plus humaines. Il la va la sortir de cette machine, de cette broyeuse électrique et ils commencent à plancher sur quelque chose, peut-être un peu comme Avril Lavigne, cette, hum, disons, nouvelle fille-rock-à-la-mode qui cartonne chez tonton Sam. Emma sourit. Enfin. Enfin un univers qui lui plait. Avril Lavigne a une sorte de rébellion qui fait ébullition. Quatre chansons pour Emma et divers auteurs à droite à gauche. Le résultat est un "Saut de l'Ange" aux thématiques ironiques du formatage. Il faudra du temps, mais elle avale enfin la pilule. Elle prend conscience qu'elle a été manipulée, qu'elle n'a jamais pu imposer quoique ce soit et surtout son style. Elle s'affirme comme Emma Daumas et non plus Emma de la Star'Ac. Mais l'illusion continue. Enfin, pour les autres. Malgré le succès, le disque d'or obtenu, elle croyait que le "Saut de l'Ange" casserait, changerait son image. Mais c'est trop tard. Emma c'est comme une marque maintenant. Et ça fait mal, très mal. Trop. Une barrière se créée. Entre elle et ses proches qui ne comprennent pas pourquoi elle s'isole, pourquoi elle refuse leur aide. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parution du livre ROCK ATTITUDE    

Revenir en haut Aller en bas
 
Parution du livre ROCK ATTITUDE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rock attitude
» Livre Rock'n'Roll attitude
» [LIVRE] "Rock Addictions" évoque Michael Jackson
» Alain Dister - Rock critic
» livre rock n' roule collector

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Emma Daumas L'Artiste - Le Forum :: Emma Daumas :: Never New’s-
Sauter vers: